Whisky

Nez : les céréales initiales cèdent la place à la fumée évocatrice et au malt capiteux. Il est très doux et crémeux, et rappelle la crème Chantilly .

Bouche : douce et comme du porridge. Un festival de céréales, avec des notes de poivres blanc et noir, miel de forêt et beurre chaud.

Final : de longueur moyenne, de cacao et de papier de riz avec des notes de miel et d'épices sur la fin.

Le whisky écossais est devenu une référence dans le monde entier en tant que scotch, c'est aux blends qu'il le doit tout comme les 90 distilleries actuelles d'Ecosse, qui ont commercialisé leurs propres single malt. Les blends représentent 90% de la production de whisky écossais mais seul un dixième des malts qui sont distillés et vieillis dans les nombreuses distilleries d'Ecosse arrive sur le marché comme single malt. Le reste est destiné à des marques, car chacune emploie 15 à 50 malts différents et 3 à 4 whiskys de grain pour un blend.


Le whiskey irlandais : les Irish Distillers ont maintenu et continué à développer certaines traditions qui différencient leurs whiskeys des autres, et en particulier du scotch. La différence essentielle tient dans l'emploi de l'orge, on utilise de l'orge maltée ainsi que non maltée. L'orge maltée donne au distillat un goût ample et marqué, les master distillers privilégient un mélange à parts égales pour obtenir une bouche plus pure, plus douce et plus ample, presque sucrée. De temps en temps ils ajoutent également un peu de blé mais en aucun cas de l'orge séchée sur un feu de tourbe car le goût de fumée est impensable pour un Irish Whiskey.


Le bourbon : après la prohibition, les Américains avaient presque perdu le gôut de leurs propres spiritueux. A l'origine, le whisky était distillé en Pensylvanie et au Maryland à partir de seigle, ce qui donnait une eau de vie sèche et très épicée. Dès la fin de la prohibition, le blended scotch doux et clair innonda les Etats-Unis. Dans les années 1950, les bourbons et les tenessee reprennent du terrain et arrivent sur le marché international. Il existe depuis une formidable palette de whiskys américains provenant de grandes distilleries ou de quelques individualistes de la côte est.


Le whisky a désormais céssé d'être l'apanage des Irlandais, des Ecossais ou des Américains. Il existe de nombreux pays producteurs de whisky, ils se divisent en deux groupes : les plus anciens se sont inspirés des succés du blended scotch pour produire et vendre du whisky dans leurs propres pays, le groupe le plus récent est constitué de distillateurs engagés qui ont souvent produit des distillats de grande qualité avec d'autres matières premières et qui ont cherché leurs modèles parmis des malts exceptionnels pour créer leurs propres versions d'un whisky.

Lire la suite

Isle of Jura Superstition 70cl 43%

0 Commentaire(s)

jura_superstition

Nouveau produit

2 Produits

Une union de deux styles de malt de Jura : un audacieux, fort et tourbé, l'autre chaud et délicat. Isle of Jura Superstition est un whisky unique créé à partir du mariage du style Islay orge traditionnelle tourbé et d'une sélection de malts âgés de 13 et 21 ans.

Attention : dernières pièces disponibles !

43,90 €

Favoris

Nez : les céréales initiales cèdent la place à la fumée évocatrice et au malt capiteux. Il est très doux et crémeux, et rappelle la crème Chantilly .

Bouche : douce et comme du porridge. Un festival de céréales, avec des notes de poivres blanc et noir, miel de forêt et beurre chaud.

Final : de longueur moyenne, de cacao et de papier de riz avec des notes de miel et d'épices sur la fin.

AlcoolWhisky
TypeBlend
PaysEcosse
RégionIle de Jura
Marque / DomaineIsle of Jura
Âge21 ans
Degré d'alcool (%)43
Volume (cL)70
PackagingCoffret Carton
DistillerieIsle of Jura

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

VOUS APPRÉCIEREZ AUSSI